En partenariat avec l’Institut français et à l’occasion de l’Année France-Vietnam, un cycle cinématographique met le cinéma vietnamien à l’honneur à la Cinémathèque française :

« Panorama du cinéma vietnamien », du 11 au 22 juin à La Cinémathèque française (51 rue de Bercy, 75012 Paris)

 

Programme des projections 

Mercredi 11 juin

 

20h00 LA SAISON DES GOYAVES – (MUA OI)

de Nhat Minh Dang

Vietnam-France/2000/100’/ VOSTF/35mm

avec Bai Binh Bui, Lan Huong Nguyen.

A Hanoi, Hoa, modèle à l’école des Beaux -Arts, reste lie a sa maison d’enfance, dont le jardin abrite un splendide goyavier. A treize ans, Hoa en est tombe, et depuis se comporte comme un enfant. Il ne réalise toujours pas qu’il a change de domicile, et revient sans cesse dans cette maison, ou il rencontre une jeune femme qui accepte de l’héberger…

 Jeudi 12 juin

 19h00 [NOSTALGIE DE LA CAMPAGNE](TUON NHO DONG QUE)

de Nhat Minh Dang

Vietnam/1995/117’/VOSTF/35MM

avec Van Lee, Ngoc Bao Ta, Huong Thuy.

Dans un petit village perdu au milieu des rizières, l’amitie de deux jeunes hommes est mise en péril par l’arrivée de Quyen qui revient des Etats-Unis.

 

21h30 [TERRE DÉVASTÉE](CANH DONG HOANG)

de Hong Sen Nguyen

VIETNAM/1979/90’/VOSTF/35mm

avec Toi Lam, Thuy-An Nguyen.

Les époux Ba Do, agents de liaison des forces révolutionnaires, vivent avec leur bébé dans une cabane au milieu de la plaine des Joncs, une immense étendue d’eau quasi désertique. Affrontant es bombardements aériens, jour et nuit, ces trois êtres humains vont livrer un combat acharne a la machine e guerre américaine.

 

Vendredi 13 juin 

15h00 VIETNAM PARADISO

de Julien Lahmi Et Ali Benkirane

France/2001/66’/VOSTF/DCP

Avec Caroline Gillain, Patricia Lapeyronnie.

Julien est ne a Paris. Sa mère, elle, est née a Hanoi et sa grand-mère est petite fille de métisse. Bien que très lointaines, Julien, a 20 ans, se sent tout a coup envahi par un besoin irrépressible de renouer avec ses origines maternelles. Pousse par l’amour du cinéma, il monte un cinéma ambulant au Vietnam avec une petite équipe.

 

19h00  RETOUR À VANLY(AI XUOI VAN LY)

de Le Hoang

Vietnam/1998/90’/VOSTF/35mm

avec Mien Moc, Cong Ninh Nguyen.

En 1981, six ans après le retrait des troupes américaines du Vietnam, Tan, un jeune ancien officier Vietcong, va rendre les cendres de son camarade mort, Thai, a sa famille, vivant dans une région éloignée. Dans le train bonde, il rencontre Mien, témoin de la mort de Thai.

 

21h00  L’IMMEUBLE(CHUNG CU)

de Viet Linh

Vietnam-France/1998/90’/VOSTF/35mm

D’après Hô Nguyen

avec Thanh Mai, Anh Hong.

Apres l’arrivée a Saigon des maquisards du FNL, un hôtel est réquisitionne pour servir de logement collectif a des cadres de la révolution.

Ancien domestique promu gardien de l’immeuble, Tham est devenu l’égal de tous et proclame sa reconnaissance par la conscience professionnelle avec laquelle il assure ses taches. Il découvre petit a petit que personne n’est vraiment attache a l’immeuble et que tous rêvent de partir. Jusqu’au jour ou se présentent des visiteurs occidentaux…

 

Samedi 14 juin

 19h00  CHOM VA SA

de Pham Ky-Nam

Vietnam/1978/70’/VOSTF/35mm

avec Kien Cuong Nguyen, Van Dung Vu.

Sa, sa mère et son frère Chom ramassent de la nourriture dans la foret quand les Français envahissent leur village. Leur père est tue et le village brule. La famille, en possession d’un document secret Viet Minh, s’échappe dans la foret.

 

21h00 GARDIEN DE BUFFLES (MUA LEN TRAU)

de Nghiem-Minh Nguyen-Vo

Vietnam/2004/102’/VOSTF/35mm

avec Lê Thê Lu, Thi Kieu Trinh, Nguyen Huu Thành.

Indochine, 1940, saison des pluies. Kim, un jeune garçon, doit conduire les deux buffles de ses parents vers les Monts Ba-the. Il intègre un groupe de gardiens de buffles, la bande de Lap. Il y découvre une vie libre, ponctuée de viols et de pillages, puis goute aux plaisirs de l’herbe et de l’alcool.

 

Dimanche15 juin

19h00  BI, N’AIE PAS PEUR !(BI, DUNG SO !)

de Phan Dang Di

Vietnam-France-Allemagne/ 2009/90’/VOSTF/35mm

avec Phan Thanh Minh, Nguyen Ha Phong, Nguyen Thi Kieu Trinh.

A Hanoi, Bi, un enfant de 6 ans, vit avec sa famille dans une maison proche d’une usine de glace, terrain de jeux mystérieux. C’est la saison des pluies, la chaleur envahit la ville.

 

21h00  VERTIGES – (CHOI VOI)

de Bùi Thac Chuyên

Vietnam-France/2009/110’/ VOSTF/35mm

avec Do Thi Hai Yen, Linh-Dan Pham, Nguyen Duy Khoa.

Duyen vient de se marier a Hai, un jeune homme encore très innocent, chauffeur de taxi, qu’elle a rencontre quelques mois auparavant. Ils emménagent ensemble, quittant leur famille respective pour la première fois. La meilleure amie de Duyen, Cam écrivain, est bouleversée par le mariage de Duyen et le sentiment de vide que celui-ci provoque en elle.

 

 

Lundi 16 juin 

19h30  [LES DEUX MONDES](HAI THÊ’ GIOI’ )

de Pham Van Nhan

Vietnam/1953/62’/VOSTF/35mm

avec Le Hung, Phung Thi Nghiep.

Phan, étudiant vietnamien a Paris, est atteint de la tuberculose. Il est hospitalise dans un sanatorium universitaire de la banlieue parisienne. Loin de sa famille, qui ne peut plus subvenir a ses besoins a cause de la guerre, il continue malgré tout a travailler la nuit comme musicien dans les restaurants et les cabarets. Ses amis vietnamiens ne se rendent pas compte qu’il vit dans un total dénuement, dans un monde a part.

Restauration Archives Françaises du film

 

 

21h00 [COURSE DE NUIT](CUOC XE DEM)

de Bùi Thac Chuyên

Vietnam-France/2000/19’/VOSTF/35mm

avec Hau Nguyen Duy, Hung Nguyen Thanh.

Ban, venu de la campagne, termine fourbu sa première journée comme conducteur de cyclo a Hanoi. Un homme lui propose beaucoup d’argent pour une course de nuit dans la ville dont les rues se transforment en labyrinthe.

suivi de

 [VIVRE DANS LA PEUR] – (SONG TRONG SO HAI)

de Bùi Thac Chuyên

Vietnam/2005/90’/VOSTF/35mm

avec My Uyen Dang Tran, Ngoc Phuong Mai.

En 1975, a la fin de la guerre, dans le Centre du Vietnam, Tai, ancien soldat du Sud Vietnam, essaie de vivre la vie normale d’un paysan apres ces temps difficiles. Mais cultiver la terre ne suffit pas pour nourrir sa tres nombreuse famille. Il lui vient a l’idee de tirer parti des bombes et autres materiels militaires ensevelis sous terre qu’il peut revendre a bon prix.

 

Mercredi 18 juin

 

PROGRAMMATION ATELIER VARAN VIETNAM – PROGRAMME 1

À QUI APPARTIENT LA TERRE ?

de Doan Thi Hông Lê

France-Vietnam/2009/50’/ VOSTF/Numérique

Dans la région agricole de Quang Nam, a quelques kilomètres de la ville de Da Nang, base portuaire américaine pendant la guerre du Vietnam, ou se sont déroules des combats parmi les plus sanglants. L’Etat a décide aujourd’hui la modernisation de toute la zone côtière et l’implantation de vastes complexes touristiques, obligeant les paysans a quitter leurs terres.

suivi de

 [RÊVES D’OUVRIÈRES] – (GIAC MO LA CONG NHAN)

de Tran Phuong Thao

Vietnam-France/2006/52’/VOSTF/numérique

Chaque matin, de jeunes femmes de la campagne se pressent dans la zone industrielle japonaise de Hanoi pour trouver un emploi d’ouvrière. Elles montent des dossiers d’embauches, passent des entretiens, essuient des refus. La réalisatrice les interroge sur leur condition, la mondialisation, la société vietnamienne.

 

21h30 PROGRAMMATION ATELIER VARAN VIETNAM – PROGRAMME 2

[LA RUELLE] – (CON HEM)

de Nguyen Viêt Anh Thu

France-Vietnam/2005/26’/VOSTF/numérique

« Nous sommes des étudiants venus de loin pour faire des études en ville. Nous vivons ensemble dans un appartement. Nos débuts difficiles nous ont amènes a vivre isoles des voisins, jusqu’au jour ou je me suis décidée a sortir. Tout prés de chez nous, dans la même ruelle, existent aussi des difficultés que nous ignorons. »

suivi de

 [LA RUELLE] – (CON HEM)

de Nguyen Viêt Anh Thu

France-Vietnam/2009/50’/VOSTF/numérique

Trois ans après, la réalisatrice est retournée dans la ruelle du quartier populaire de Ho Chi Minh Ville, Saigon, ou elle a réalise son premier film. Dans la ruelle, les habitants vivent en marge du développement économique de la mégapole du Sud. Pour ceux qui vivent la, le souci quotidien c’est l’argent. Ils subsistent grâce a l’économie parallèle.

 

Jeudi 19 juin

16h30 LA LAMPE DANS LE RÊVE(NGON DEN TRONG MO)

de Minh Tuan Do

Vietnam/1988/100’/VOSTF/35mm

avec Tuan Dung.

Un jeune garçon abandonne par ses parents qui ont divorce doit se débrouiller tout seul. Devenu adulte, les épreuves vécues dans son enfance l’empêchent de faire la cour a la femme qu’il aime.

 

19h00 PERDU AU PARADIS(HOT BOY NOI LOAN)

de Ngoc Dang Vu

Vietnam/2011/103’/VOSTF/vidéo

avec Manh Hai Luong, Vinh Khoa Ho.

Khoi, un jeune homosexuel est rejeté par sa famille. Pour gagner sa liberté, il décide de rejoindre la capitale, Saigon. Très vite, il se fait dépouiller, et est oblige d’accepter les pires taches pour survivre dans cette jungle moderne.

 

 

21h15 LA TERRASSE(SÂN THU´O´NG)

de Ha Phong Nguyen

Vietnam/2006/12’/VOSTF/Numérique

avec Huy Cong, Hung Chu.

Dans le calme d’une maison vietnamienne. Un fils et son père vieillissant y partagent les gestes apparemment anodins du quotidien, les saveurs d’un repas, le réconfort du chant d’un oiseau, loin de la torpeur du monde alentour.

suivi de

 [LUMIÈRE ÉTEINTE](CHI DÂU)

de Pham Van Khoa

Vietnam/1981/80’/VOSTF/35mm

avec La Van Tran, Anh Thai Nguyen, Tuan Nguyen.

Dans les années 30. Sous l’ancien régime, la famille de Mme Dau comme de nombreuses familles a l’époque au Vietnam vit une vie de souffrance. Comme elle est très pauvre, Mme Dau doit vendre sa fille et son chien pour sauver son mari très malade.

 

 

Samedi 21 juin

 

14h30  CYCLO

De Tran Anh Hung

France-Vietnam/1995/120’/VOSTF/35mm

avec Le Van Loc, Tony Chiu Wai Leung, Nu Yên-Khê Tran.

De nos jours a Ho Chi Minh Ville au Vietnam. Un jeune homme est cyclo ; ses parents sont morts, il vit avec ses sœurs et son grand-père. Pour rembourser le vol de son outil de travail, il est force de commettre des sabotages. Peu a peu, il est pris dans l’engrenage du monde du crime

 

 

16h30 [LUNDI, MERCREDI,VENDREDI]- (HAI, TU, SAU)

de Hoang Diep Nguyen

Vietnam/2012/16’/VOSTF/numérique

avec Thuy Duong Cao, Anh Dung Nguyen.

Lundi, Mercredi, Vendredi : trois jours d’été brulant a Hanoi dessinent l’histoire d’une épouse, de son amant, de son mari.

suivi de

IL FUT UN TEMPS – (MÊ THAO)

de Linh Viet

Vietnam-France/2002/104’/VOSTF/VIDÉO

D’après Chua Dan De Tuan Nguyen

avec Minh Trang, Thuy Nga.

Au début du XXème siècle, Nguyen, riche et puissant seigneur du Vietnam du Nord, règne sur Me Thao, vaste domaine réputé pour sa culture du ver à soie. Il héberge Tam, aristocrate amateur de musique traditionnelle, recherche par la police pour un meurtre involontaire.

 

19h00

CÔNG BINH, LA LONGUE NUIT INDOCHINOISE

de Lâm Lê

France/2010/116’/VOSTF/DCP

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, 20 000 Vietnamiens étaient recrutés de force dans l’Indochine française pour venir suppléer dans les usines d’armement les ouvriers français partis sur le front allemand. Pris a tort pour des soldats, bloques en France après la défaite de 1940, livres a la merci des occupants allemands et des patrons collabos, ces ouvriers civils appelés Cong Binh menaient une vie de parias sous l’Occupation.

 

21h30  [LE REBELLE](DÒNG MÁU ANH HÙNG)

de Charlie Nguyen

Vietnam/2007/104’/VOSTF/numérique

avec Johnny Tri Nguyen, Dustin Nguyen.

Dans les annees 1920, le Vietnam est une colonie française et des rebellions contre cette domination éclatent dans le pays. Pour lutter contre ces troubles, la puissance coloniale met en place des groupes d’autochtones. Lo Ven Cuong est charge d’assassiner un leader de la résistance. Mais lorsqu’il rencontre la fille de celui-ci, une combattante farouche, experte en arts martiaux, ses sentiments comme ses idées vont changer…

 

Dimanche 22 juin

 

19h00  [QUAND MON AMANTE SE MARIE](NGUOI YEU DI LAY CHONG)

de Vu Chau Nguyen

Vietnam/1995/80’/VOSTF/35mm

avec Lam Chiuh, Xuan Chiuh.

Pendant la guerre, le jeune Tu est envoyé au front, laissant derrière lui sa petite amie Na. Dix ans plus tard, Tu revient mais Na est enceinte d’un soldat tue quelque temps plus tôt.

 

21h00  [VIE DE SABLE](DOI CAT)

de Nguyen Thanh Van

Vietnam/1999/90’/VOSTF/35mm

avec Mai Hoa, Hong Anh.

En 1975, âpres la fin de la guerre et la réunification du Vietnam, Canh retourne dans son village natal, vingt ans âpres l’avoir quitte. Il y retrouve Thao, sa femme, qui l’a attendu patiemment. Cependant, rien ne peut être comme avant.

 

 

AUTOUR DU CINÉMA VIETNAMIEN

 

Vendredi 13 juin

15h00 VIETNAM PARADISO

de Julien Lahmi Et Ali Benkirane

France/2001/66’/VOSTF/DCP

avec Caroline Gillain, Patricia Lapeyronnie.

Julien est ne a Paris. Sa mère, elle, est née a Hanoi et sa grand-mère est petite fille de métisse. Bien que très lointaines, Julien, a 20 ans, se sent tout a coup envahi par un besoin irrépressible de renouer avec ses origines maternelles. Pousse par l’amour du cinéma, il monte un cinéma ambulant au Vietnam avec une petite équipe.

 

 

Lundi 23 juin

19h30 SAY KOM SA

de Robert Kramer

France/1998/26’/VOSTF/Vidéo

Dans l’appartement, il y a des cadeaux de vieux amis du Vietnam : des souvenirs d’une histoire différente.

suivi de

POINT DE DÉPART : ROBERT KRAMER

de Maxime Samel

France/2012/35’/numérique

« Je reviens dans l’appartement de Robert Kramer. J’y avais été mis en présence de sa vie de cinéaste, de sa vie d’artiste. Cette voix, cette énergie m’avaient imprégné, comme s’adressant a mon intériorité. Etre la, a nouveau, en ce lieu, serait comme le point de départ d’un geste qui me ferait espérer les images avant leur surgissement. Ou l’émergence des images ouvrirait l’espace du temps perdu ».

 

21h POINT DE DÉPART

de Robert Kramer

France-Etats-Unis/1993/90’/ VOSTF/vidéo

En 1969, Robert Kramer s’était rendu au Vietnam avec une délégation d’américains opposes a la guerre et en avait ramène 40 minutes en noir et blanc intitulées La Guerre du peuple. Vingt-trois ans plus tard, il y retourne, camera sur l’épaule, avide de voir, d’écouter, de comprendre le Vietnam des années 90. Il a choisi de filmer Hanoi ou s’est cristallisée la mémoire des bouleversements du dernier demi siècle.

 

 

Vendredi 27 juin

20h30 D’UN EXTRÊME À L’AUTRE, LE CINÉMA VIETNAMIEN

de Hubert Niogret

France/2013/51’/Numérique

Aujourd’hui dans un pays en pleine croissance, avec de jeunes générations qui travaillent pour replacer le Vietnam dans un circuit mondial, le cinéma reprend progressivement son importance après les guerres anticoloniales. Surveille par l’Etat sans être subventionne par lui comme autrefois, le cinéma vietnamien aujourd’hui se remet sur pied.

 

 

Du 20 au 22 juin, les films de l’atelier Varan-Vietnam s’installent au cinéma La Clef pour le week-end.

Toute la programmation des 10 ans de l’atelier à partir du 15 mai sur www.cinemalaclef.fr

CINÉMA LA CLEF

34, rue Daubenton Paris 5e

 

© Cinémathèque française