« De si lointains regards » est une série de portraits, fruits du regard croisé que posent trois photographes français sur les femmes du Nord-Vietnam d’aujourd’hui.

 Le projet est né à Hanoi quand, de retour de la région de Sapa, où ils avaient été à la rencontre des ethnies montagnardes, les photographes du projet se sont trouvés au bord du lac Hoan-Kiem, au milieu des séances de prises de vues organisées pour l’élection de Miss Asie… 250 kilomètres à vol d’oiseau séparent les deux villes : « Franchie en quelques heures, cette distance et l’incroyable diversité culturelle dont elle nous a fait prendre conscience a immédiatement suscité l’envie d’en rendre compte au travers des portraits de toutes ces femmes d’Asie ».

Le Vietnam compte aujourd’hui 92 millions d’habitants répartis en 54 ethnies. Bien que les Kinh représentent environ 86 % d’une population aux deux tiers rurale, la diversité culturelle est partout. Entre les montagnardes des ethnies Hmong ou Dao et les jeunes femmes concourant pour devenir la plus belle femme d’Asie, les millions de vietnamiennes des campagnes et de la rue créent la transition. Portant le chapeau conique traditionnel au milieu d’une capitale en pleine effervescence, ou l’áo dài pour les études ou lors de cérémonies, elles sont aussi ces jeunes femmes filant sur un scooter et portant des vêtements dernier-cri.

Pierre LARUELLE, David LEONARD et Olivier ROBERT se proposent de faire découvrir certaines de ces femmes, aussi différentes les unes que les autres au travers de photographies grand format afin de créer une rencontre saisissante. La plupart sont vietnamiennes, quelques autres viennent de pays voisins, mais toutes étaient présentes dans le Nord-Vietnam en 2013 et 2014. Surtout nulle comparaison, la modernité n’étant pas plus garante de l’esthétisme que la tradition. « De si lointains regards » n’entrera justement pas dans le jeu du concours de beauté, mais tentera simplement de rendre compte du charme extraordinaire de tous ces visages, de tous ces regards, si différents et pourtant si proches …

 L’exposition se compose d’une cinquantaine d’images scénographiées par thème dans l’immense hall de l’Esplanade du Lac de Divonne les bains. Au rez-de chaussée, les tirages grand-format permettront véritablement au public d’aller à la rencontre de toutes ces femmes d’Asie qui ont accepté de poser, parfois au cours de longs échanges, parfois le temps d’une éphémère rencontre…

 Visites commentées les week-ends. 

Vernissage le vendredi 12 septembre à partir de 19H00

© Olivier ROBERT Photographies