Dans le cadre des années croisées France-Vietnam, le Musée national des arts asiatiques – Guimet organise, avec le musée d’Histoire du Vietnam de Hanoi, une exposition consacrée à la représentation du dragon pour laquelle des prêts majeurs ont été consentis.

Au Vietnam, le dragon occupe une place privilégiée au sein du bestiaire des animaux fabuleux.
Cette fascinante chimère manifeste avec dynamisme son rôle protecteur et bienfaisant par un aspect à la fois gesticulant et animé ; les artistes vietnamiens ont, durant des siècles, décrit les méandres de sa silhouette. Serpentiforme, le dragon participe du monde des eaux dont il est le gardien et le pourvoyeur. Détenteur des clés de la sécheresse ou de l’inondation, évoluant dans les mondes souterrains et les milieux aquatiques avec la même aisance que dans les nuées célestes, il est donc par essence versatile et capricieux.

Centrée sur l’image du dragon, l’exposition évoque une histoire millénaire, de l’âge du Bronze au crépuscule de la dernière dynastie royale, en réunissant une sélection inédite d’oeuvres du musée d’Histoire du Vietnam de Hanoi et du Musée national des arts asiatiques – Guimet.
La présentation permet d’évoquer les développements d’une iconographie très vite associée à la personne royale et à son prestige.

 

 

Découvrez l’installation de cette exposition, à travers notre reportage : « L’envol du dragon » : l’installation au musée Guimet